IMG_6144 (1).JPG

Issue de l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Paris, du CNSMDP et du CRR de Marseille, Armelle Khourdoïan fait ses débuts avec le rôle de l’Amour (Orphée, Gluck), à l’Opéra-Ballet de Saint-Pétersbourg.


En 2014, elle est Révélation Artiste Lyrique de l’ADAMI et enregistre le disque « Rameau chez Madame de Pompadour » avec l'ensemble Les Folies françoises.


Elle fait ses débuts à La Scala de Milan en 2016 dans les rôles

du Feu, de la Princesse et du Rossignol (L’Enfant et les Sortilèges, Ravel). Elle chante l'Amour et Clarine (Platée, Rameau) dans la célèbre production de Laurent Pelly et Marc Minkowski, à l'Opéra National de Paris en 2015. Elle crée le rôle de Margot

(Le mystère de l’écureuil bleu, M.O Dupin) au Théâtre Impérial de Compiègne, puis à l’Opéra Comique en 2018. Sous la direction d’Emmanuelle Haïm, elle est en tournée avec les rôles de l’Amour (Pygmalion, Rameau/L'Amour et Psyché, Mondonville), au Théâtre du Luxembourg, au Théâtre de Caen, à l’Opéra de Lille, à l’Opéra de Dijon…


Tout au long de son parcours, elle chante aussi aux Chorégies d’Orange pour l'émission "Musiques en fête" sur France 3, présenté par Alain Duault, à La Philharmonie de Paris en récital, à la Tonhalle de Düsseldorf avec l’Orchestre Symphonique, à l’Auditorium de Radio France avec l’ONF, à l’Auditorium du Nouveau Siècle avec l’Orchestre National de Lille, au Théâtre

du Châtelet pour « Les Nuits de la Voix », au Zénith de Pau, ainsi
qu’à de nombreux festivals tels que "Pablo Casals", Festival de Sainte, "Musicales de Bagatelle", "Août Musical de Deauville", "Midsummuer Festival", Festival de Lourdes, aux côtés de Laurent Korcia, Maciej Pikulski, Anne Lebozec, Michel Portal,

ou encore Ruggero Raimondi.
 

Sa voix évolue et lui permet d’aborder des rôles plus lyriques comme Mimi (La bohème, Puccini), Juliette (Roméo et Juliette, Gounod), Fiordiligi (Cosi fan tutte, Mozart)…
 

Avec la crise liée au Covid, elle à dû renoncer à des rôles qui lui tenaient à coeur : Néméa (Si j’étais roi, A.Adam), Lucy (The telephone, Menotti), la jeune fille (La cabine téléphonique, Arrieu), ainsi qu’à certains concerts à la Monnaie de Bruxelles, à l’Opéra de Toulon, à l’UNESCO…

Prochainement Armelle khourdoïan chantera le rôle-titre de La Traviata de Verdi dans le cadre de représentations à la Fondation Dosne-Thiers.